Conservative Statement on US Aluminum Tariffs

Conservative Statement on US Aluminum Tariffs

August 6, 2020
FOR IMMEDIATE RELEASE

OTTAWA – Randy Hoback, Shadow Minister for International Trade, Leona Alleslev, Shadow Minister for Foreign Affairs, Colin Carrie, Shadow Minister for Canada-U.S. Relations, and Richard Martel, Member of Parliament for Chicoutimi—Le Fjord, released the following statement today regarding the aluminum tariffs the United States plans to impose on Canada:

“Justin Trudeau has once again let down Canada’s aluminum workers. The US administration has been foreshadowing new tariffs on Canadian aluminum for weeks, so why didn’t the Trudeau government take action to protect Canadian workers?

“The Trudeau government must immediately retaliate and send a clear message to the U.S. that we will not restrict our exports.

“Unfortunately, the Trudeau government has put Canada in a weaker position to combat these tariffs, after the concessions they made during the last round of American trade action. Canada can only retaliate on like products, putting our country at a strategic disadvantage.

“Conservatives do not have confidence in this Liberal government’s ability to defend our aluminum industry. Not only did the Trudeau Liberals fail to negotiate the same favourable rules of origin for aluminum, as they did for steel in the Canada-United States-Mexico Agreement, they have failed to follow through on their promise to send all of the money collected from the previous US tariffs back to the Canadian industry.

“The aluminum sector is vital to the Canadian economy. It’s essential that this industry thrive, especially during COVID-19. Conservatives will continue to fight for Canada’s aluminum industry and the thousands of workers it employs.”

—————————————————————————————————————————————————————-

Déclaration des conservateurs au sujet des tarifs américains sur l’aluminium

6 août 2020
POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

OTTAWA – Randy Hoback, le ministre du Cabinet fantôme responsable du Commerce international, Leona Alleslev, la ministre du Cabinet fantôme responsable des Affaires étrangères, Colin Carrie, le ministre du Cabinet fantôme responsable des Relations Canada-États-Unis, et Richard Martel, le député de Chicoutimi—Le Fjord, ont fait la déclaration suivante aujourd’hui au sujet des tarifs sur l’aluminium que les États-Unis prévoient imposer au Canada :

Justin Trudeau laisse de nouveau tomber les travailleurs canadiens de l’aluminium. L’administration américaine prévoit imposer de nouveaux tarifs sur l’aluminium canadien depuis des semaines, alors pourquoi le gouvernement Trudeau n’a-t-il pas agi afin de protéger les travailleurs canadiens ?

Le gouvernement Trudeau doit immédiatement riposter et bien faire comprendre aux États-Unis que nous n’allons pas limiter nos exportations.

Malheureusement, le gouvernement Trudeau met le Canada dans une position plus faible pour contester ces tarifs en raison des concessions faites lors de la dernière ronde de négociations commerciales. Le Canada peut riposter uniquement sur les mêmes produits, ce qui désavantage notre pays sur le plan stratégique.

Les conservateurs ne font pas confiance à la capacité de ce gouvernement libéral de défendre notre industrie de l’aluminium. Non seulement les libéraux de Trudeau n’ont pas réussi à négocier les mêmes règles d’origine favorables pour l’aluminium, comme ils l’ont fait pour l’acier dans l’Accord Canada-États-Unis-Mexique, mais ils n’ont pas tenu leur promesse de remettre tout l’argent découlant des tarifs américains précédents à l’industrie canadienne.

L’industrie de l’aluminium est essentielle à l’économie canadienne. Il est primordial qu’elle soit prospère, surtout pendant la COVID-19. Les conservateurs vont continuer à se battre pour l’industrie canadienne de l’aluminium et les milliers de travailleurs qu’elle emploie. »